PARIS SUD

Issy-les-Moulineaux

Accueil  /  Actualités  /  Guide de l’entretien d’embauche : nos conseils pour cartonner !

Guide de l’entretien d’embauche : nos conseils pour cartonner !

AVANT L’ENTRETIEN

 

Répondez à tous les mails de l’entreprise (confirmer l’entretien, etc...).

Préparez votre entretien : renseignez-vous sur l’entreprise, ses activités, son actualité, ses métiers, ses produits, ses réussites … (un coaching peut être mis en place)

Préparez vos documents : prenez avec vous l’annonce (s’il y en avait une), plusieurs CV, bloc note et stylo.

Entraînez-vous …

Soignez votre présentation (tenue professionnelle classique).

Préparez une présentation orale (Rédigez-la, mais il ne faudra pas la « réciter » au recruteur).

Vérifiez l’adresse, le trajet, prévoyez du temps supplémentaire pour y être à l’heure.

 


AU MOMENT DE L’ENTRETIEN

Soyez ponctuel.

Vérifier le nom de la personne avec laquelle vous avez rendez-vous avant d’entrer dans l’entreprise, afin de pouvoir la demander aisément à l’accueil.

Ayez les mains libres en patientant dans l’entreprise en attendant le recruteur, afin de pouvoir lui serrer la main facilement.

Ne soyez pas trop stressé (parlez calmement, ne manipulez pas de stylo, pas de chewing gum…).

Soyez précis dans vos exemples, ne vous éparpillez pas, ne parlez que de vous.

Laissez vos coordonnées au recruteur s’il a des questions sur la formation, le coût, etc…

 


Objectif : dans un temps limité, votre interlocuteur souhaitera cerner vos compétences et vos atouts pour son poste, son équipe et son entreprise.

Il souhaite être rassuré par rapport à 3 points : vous pourrez assurer les tâches confiées, vous vous intégrerez à l’équipe, votre tuteur sera heureux de travailler avec vous pendant 1 ou 2 ans.

 


Déroulement :

Phase de présentation : description rapide de votre parcours scolaire et professionnel. Il est important de dire « je » pour exprimer ce que vous avez fait et pas « on » même lorsqu’il s’agit d’un travail en équipe.

Faites ressortir autant que possible ce que la formation et les stages vous ont apporté/appris, et comment s’est construit votre projet professionnel (ce qui vous a donné envie d’entreprendre ces études).

 


Phase d’échange : l’interlocuteur vous donne des éléments sur le poste et cherche l’adéquation avec votre candidature. Vous devez argumenter par des exemples précis issus de vos expériences. S’il y a plusieurs personnes, pensez à regarder tous vos interlocuteurs.

Il faut détailler ce que le recruteur espère entendre et synthétiser ce qui ne correspond pas.

Il faut toujours rester positif, ne jamais critiquer ou dénigrer un stage, une expérience professionnelle ou une formation.

Lorsque le recruteur pose une question fermée, avec plusieurs choix possibles, et que vous ne savez pas ce qu’il attend, vous devez vous efforcer de rester ouvert et ne pas choisir ; exemple « vous préférez travailler seul ou en équipe ? » « J’ai déjà eu l’occasion de travailler seul et de faire des projets en équipe, les deux organisations me conviennent».

Il faut toujours rester positif et volontaire, même lorsque le recruteur mentionne un trait de votre personnalité ou une expérience qui d’après lui ne correspond pas à l’offre.

Vous devez toujours montrer votre motivation pour le poste en l’alternance, donc en particulier prendre des notes pendant l’entretien et ne pas hésiter à poser des questions pertinentes (vous pouvez préparer quelques questions à l’avance).

Vous devez être capable d’identifier vos réussites (et initiatives) et difficultés dans vos précédentes expériences ; et montrer comment vous avez fait face à ces difficultés.

Mettez en avant les compétences acquises qui sont transférables d’une entreprise à une autre, et pas celles qui sont spécifiques au secteur d’activité où vous étiez (sauf si vous postulez dans le même secteur).

 


APRES L’ENTRETIEN

N’oubliez pas d’envoyer un mail de remerciement au recruteur, en précisant ce que vous avez compris du poste et ce qui vous intéresse

 


Bonne chance !


Partagez