astro

Devenir astronaute ? đŸȘ

L’agence spatiale europĂ©enne a lancé sa campagne de recrutement ! 

 

Thomas Pesquet s'est envolé à bord du "Crew Dragon" de Space X, ce vendredi 23 avril 

Vous rĂȘvez aussi de dĂ©couvrir l'espace, arpenter la Station Spatiale Internationale et peut-ĂȘtre poser un pied sur la lune.

Voici les critÚres de sélection : 

  • ĂȘtre citoyen(ne) d’un des 22 pays membres ou associĂ©s de l’ESA ;
  • avoir un master (ou doctorat) en sciences naturelles, en ingĂ©nierie, en informatique, en mathĂ©matiques ou avoir un diplĂŽme de pilote d’essai expĂ©rimental ;
  • avoir une expĂ©rience professionnelle avec prise de responsabilitĂ©s de 3 ans minimum;
  • avoir un excellent niveau d’anglais et maĂźtriser une seconde langue (niveau courant B2);
  • avoir moins de 50 ans

Votre profil : 

  • calme, rĂ©sistant(e) Ă  le pression et au stress 
  • flexible 
  • curieux(se), envie de partager une aventure collective hors du commun 

Quatre à six postes sont à pourvoir 

Les candidat(e)s peuvent déposer leur dossier sur le site de l'ESA du 31 mars au 28 mai 2021 avec un CV + lettre de motivation et un certificat médical spécifique, ils devront également répondre à un questionnaire. 

Les candidatures féminines sont encouragées afin d'atteindre une égalité des sexes dans le recrutement. 

La présélection des candidat(e)s donnera suite à des convocations pour réaliser des test psychologiques, pratiques, psychométriques, des examens médicaux et pour finir deux séries d'entretien d'embauche. 

Les postulant(e)s retenu(e)s seront communiqué en octobre 2022. 

Le salaire d'un(e) astronaute de l'ESA 

Les astronautes de l'agence spatiale sont rĂ©munĂ©rĂ©s en fonction de leur grade. Ils dĂ©butent au grade A2 et gagnent 6 197,55€ net mensuel puis augmentent en fonction de la formation et des grades suivant. À la suite de leur premiĂšre mission dans l'espace ceux-ci touchent un salaire de 8 886,75€ mensuel net. 
 

Plus d'information 🚀

 "Les pilotes se moquent de marcher. Ce qui les motive, c'est de pouvoir voler."  Neil Armstrong